2 semaines en France

Planifiées depuis plusieurs mois, nos vacances en France étaient attendues pour les 2 dernières semaines du mois de décembre. Nous devions passer une semaine à Paris, un petit détour via TGV à Cholet pour voir mon frère, sa femme Marion et leur 3 adorables enfants puis finir les vacances en Bretagne avec mes parents. 2 mois auparavant, un petit hotel avait été réservé via internet, 2 étoiles, situé dans le 1er arrondissement de Paris, près des Tuilleries et du Louvre, et non loin de l’Opéra.

17 décembre 2007 : Départ de montréal Trudeau (Aéroport de Dorval). Nous étions un peu craintif à l’idée de partir le lendemain d’une tempête qui avait laissé environ 40 cm. de neige, mais les principaux axes routiers étaient bien dégagés et il y avait peu de monde sur les routes. Nous avons laissé la voiture dans le garage et prix un taxi. Nous arrivâmes donc à l’aéroport sans encombre et sans mauvaises surprises.

18 décembre 2007 : Arrivé à Paris Charles-De-Gaulle. À cause du décallage, la journée précédente à été plus courte et la nuit emputée de quelques heures. Les consignes de sécurité dans l’avions restèrent allumées presque durant tout le vol tant il y avait des turbulances et des trous d’air. Les 10 à 15 minutes de lilbertées on permis aux passagers d’assaillir les toilettes… Puisque que l’avions avait pris du retard à décollé à cause du givre qu’il fallait enlever des ailes de l’avion avant de décoller, nous arrivâmes aussi en retard. Le dense traffic de Charles-De-Gaulle nous obligea à attendre presuqe une heure avant de trouver un couloir libre sur les pistes pour arriver au quai de débarquement. Il faut dire que Roissy-Charles-De-Gaulle n’est pas seulement un aéroport, c’est tout simplement une ville tant l’aéroport est grand, avec ses 9 terminaux. En arrivant à l’aéroport, une surprise nous y attendait. Puisque nous étions en queue de l’avion, nous étions les derniers à en sortir. Calme et tranquille de nature, sachant que personne ne devait nous attendre et puisque c’était aussi nos vacances, nous n’étions pas pressés, le temps d’aller là ou le roi allait seul avant de prendre le RER puis le métro pour le centre de la ville lumière. Mais mes parents avaient fait un détour de 300 km. pour venir nous chercher. C’était là une surprise innatendue ! Il faut dire que je n’avais pas posé le pied à Paris depuis fort longtemps. La dernière fois, en 1999, il y avait la grève des transports et j’avais du me taper 15 km. à pied pour rejoindre l’appartement de mon oncle, à Clichy, ou je devais me rendre.

Après quelques embouteillages terribles du centre ville, mes parents nous déposèrent vers 15h00 à notre hotel ( Hotel Prince Albert Louvre )  dans le 1er arrondissement puis nous sommes allés faire une petite marche dans les environs. Il est étonnant de voir qu’en France, en dehors des heures normales ou les gens mangent, les restaurant vous y refusent les repas parce qu’il trop tard ! On a trouvé un petit café sur un grand boulevard qui accepta de nous servir. Après le repas, mes parents reprirent la route de leur demeure et nous flannèrent dans les rues de Paris, un peu fatigués et décallé par les horaires mais tellement excités d’être là ! Nous décidâmes de faire les champs Élysés de nuit, émerveillé par les décorations de Noël des grands magasins, la plus belle avenue du monde était tout aussi féérique ! Des arbres, glissaient des perles de lumières, brillantes et éteincelantes commes des étoiles filantes. Partant du jardin des Tuilleries, puis d la grande roue et de l’Obélisque pour arriver sous les champs Élysés et y rencontrer la tombe du soldat inconnu. Tout le long des Champs, il y avait tout ces grands magasins magnifiques… et même un Mac-Donald !

19 décembre 2007 :

20 décembre 2007 :

21 décembre 2007 :

22 décembre 2007 :

23 décembre 2007 :

24 décembre 2007 :

25 décembre 2007 :

26 décembre 2007 :

27 décembre 2007 :

28 décembre 2007 :

29 décembre 2007 :

30 décembre 2007 : Préparatifs. Repas au restaurant le « Lion d’Or » de St-Brice-en-Cogles. Délicieux. 3h15, départ en voiture avec mes parents. Environ 3h30 de route. Paris, embouteillages sur le boulevard de la Grande Armée, Faubourd St-Honoré. Passage devant les appartements de Nicolas Sarkosi et les plus grand noms de la mode. Repas dans un petit restau de la rive gauche, quartier Latin. 11h00, arivée à l’hotel Ibis de l’aéroport Roissy-Charles-De-Gaulle, avant le départ du lendemain.

31 décembre 2007 : Réveil 6h30. Peu dormi. 7h30, enregistrement. Attente… Départ 11h45 de CDG, Vol 871 d’Air Canada. Arrivé à Montréal vers 12h30. Attente 1h30 pour les bagages !

 

Cette entrée a été publié dans Vacances. Ajoutez en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *