8N1

Ces chiffres se retrouvent souvent dans les paramètrages des logiciels de communication pour aller sur un serveur télématique, un BBS ou pour un jeu permettant de jouer via téléphone. Ils indiquent à la liaison qui reliera les deux ordinateurs entre eux (via une interface que l’on nome modem), comment seront envoyés les informations (data) sur le fil reliant les deux appareils communicants (on dit liaison série ou RS232). En fait vous pourriez aussi trouver les paramètrages 7N1, 8E2, etc… Voici dans le détail à quoi ils correspondent:

1er chiffre   : Bit 7 ou 8, indique la longueur du mot qui sera véhiculé via la liaison RS232, soit 7 ou 8 chiffres par caractère.

2ième chiffre : C’est le Bit de Parité , il indique si chaque caractère sera accompagné d’un bit de parité ou non, et si oui, quelle règle sera choisie pour en déterminer la valeur. Le Bit de Parité représente la manière la plus simple pour contrôler l’intégrité de chaque caractère qui est envoyé au travers d’une liaison série. Ce fameux bit de parité se trouve immédiatement après la suite des chiffres binaires formant le caractère à contrôler.

On peux trouver 5 formes de vérifications de parité:

  • 1 – NONE (Sans), aucune vérification n’est faite, donc aucun bit de parité n’est envoyé, ce qui permet de raccourcir la longueur du mot, et ainsi d’aller plus vite.
  • 2 – EVEN (Pair), ce qui signifie que l’on utilise un bit de parité pair (le bit ne sera mit à 1 que si la somme des bits de données est impair, de sorte que la somme des bits de données plus le bit de parité sera pair dans tous les cas)
  • 3 – ODD (Impair), ce qui signifie que l’on utilise un bit de parité impair (le bit ne sera mit à 1 que si la somme des bits de données est pair, de sorte que la somme des bits de données plus le bit de parité sera impaire dans tous les cas)
  • 4 – MARK, signifie que le bit de parité sera toujours égal à 1
  • 5 – SPACE (Espace), signifie que le bit de parité sera toujours égal à 0

Notez que ces deux derniers tests sont d’un emploi peu courant, et que vous ne les trouverez pas toujours dans la configuration de votre logiciel de communication.

3ième chiffre : Bit de Stop, fixe le nombre de bit indiquant la fin d’un train de bits correspondant à un caractère: Il peu y en avoir 1 ou 2. Notez que l’emploi de 2 bits de Stop est de plus en plus rare.

Tous ces paramètres doivent être configurés de la même façon pour le récepteur et l’émetteur. Certaines configurations non identiques peuvent provoquer des résultats imprévisibles, car les données reçues peuvent être interprétés de différentes façons sans pour autant que le logiciel retourne une erreur… Ne prenez pas le risque d’une telle aventure, et configurez ces paramètres avec soin afin de contrôler le flux d’informations correctement. Si vous le savez pas quel est la configuration à adopter, essayez le paramètrage le plus standard, c’est à dire 8N1, ensuite essayez 7E1, etc…

Ajoutez en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.