BBS

Les BBS (aussi nommés SBE est aussi l’acronyme de “Bulletin Board System”) sont nés aux États-Unis. Un club de passionnés d’informatique et de spécialistes se regroupa pour former à l’origine le CBBS (Computed Based Bulletin Board System) et aussi le OBBS (Organized Bulletin Board System) permettant l’échange de messages et de fichiers sur une ligne téléphonique. Le système actuel, très répandu, reste le même.

Aujourd’hui les BBS offrent encore plus: des jeux en direct, des services professionnels (Compuserve), etc… En France, les BBS sont beaucoup moins populaires car les communications locales sont payantes (en Amérique et au Canada elles sont gratuites, mais le coût de base pour la location d’une ligne de téléphone est un peu plus élevée), et ont avantageusement été remplacés par le MINITEL, possédant sa propre norme (le V23) dont chaque terminal est gracieusement prêté par France-Télécom (équivalent de BELL au Canada ou AT&T aux USA). Ce terminal télématique Français, offre des services gratuits (l’annuaire téléphonique sur toute la France et plus,  remis à jour périodiquement), et de nombreux services professionnels et publics.

Le défaut du MINITEL par rapport aux BBS était sa lenteur… La Norme V23 du CCITT prévoit une liaison asynchrone de 1200 bauds dans un sens et 75 bauds dans l’autre, renversable. On est encore loin du 28.8 kBps full duplex (V34) qui vient d’être adopté par le CCITT et qui fait fureur dans le monde des BBS… A l’heure actuelle, (et ceci est très récent), le Minitel fonctionne à une vitesse de 9600 bps (après avoir transité par des essais à 4800 bps). Ceci répond enfin à la demande actuelle, ou le Minitel exige une bonne qualité et lui permet maintenant de transmettre des images d’une bonne facture et surtout, «rapidement».

Beaucoup de personnes pensent que le mode de communication qu’est la télématique est soit trop moderne, soit trop compliquée à utiliser, pourtant, régulièrement, ils utilisent la télématique pour faire leurs achats, retirer de l’argent dans un guichet automatique, installer un système de protection dans leur domicile, regarder la télévision par câble, regarder le mur d’affichage des côtes de la bourse de Toronto, etc… autant de choses qui vous sont familières, mais qui font peur dès que l’on cite le mot BBS ou informatique…

Depuis l’invention du modem par la compagnie “AT&T”, ces choses font pourtant maintenant partie intégrante de notre vie de tous les jours. Il suffit seulement de bien les apprivoiser et que les interfaces utilisateurs soient simples et agréables à utiliser. N’avez vous jamais utilisé un guichet dans une gare ferroviaire pour commander un billet de train, ou lire les annonces d’emplois offertes par le gouvernement et affichées sur des consoles informatique (des compatibles PC), ou simplement mit votre carte de crédit dans un guichet bancaire ? Si oui, vous êtes dans le monde de la télématique… tous ces terminaux ou guichets sont tous reliés à des centres de traitements qui sont de gros ordinateurs reliés entre eux par des liaison téléphonique… aussi simple que ça !

(…)

Mise à jour : janvier 2019 …

Ce mode de communication était extrêmement populaire dans les année 1980 à 1998 … et est lentement tombé en désuétude avec la venue de l’Internet … Voici, ci-dessous et à titre d’exemple la liste des BBS disponibles dans la région de Montréal en avril 1995 …

Liste des BBS pour Montréal, code régional (514)
avec une liste de 479  numéros

Volume 10, Numéro 5
Date de mise à jour : Dimanche 2 Avril 1995
Mise à Jour toutes les deux semaines par
Steve Monteith & Audrey Seddon
via « Juxtaposition BBS » maintenant depuis 11ans
Copyright (C) 1985/95 par Steve Monteith
Tous droits réservés
(reproduit avec l’autorisation de l’auteur)
– Traduction en Français du texte original –

(Cliquez sur la liste pour avoir la liste complète des BBS à Montréal en 1995 …)

Autre liste datant de 1994 : http://bbslist.textfiles.com/514/

 

Cette entrée a été publié dans Non classé. Ajoutez en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.